Saint-Ignace face au coronavirus

Nous nous trouvons dans un temps qui modifie notre manière de vivre en Église comme dans la société. Notre chemin vers Pâques prend une tournure nouvelle. Il est loin d’être facile. Il nous faut être vigilants pour être à l’écoute et apporter notre soutien aux plus fragiles (en particulier les personnes âgées, malades, désemparées…).

Les déplacements et les rencontres interpersonnelles sont réduits au minimum voire interdits, beaucoup de personnes se retrouvent seules chez elles avec très peu de contact (en espérant, malgré tout, que joue la solidarité des voisins). Des réseaux de communication, de solidarité et de prière s’organisent, en particulier par le téléphone.
.
Nous ne savons pas jusque quand nous allons rester confinés, chacun chez soi… Nous savons combien pour certain cela est terrible ! Et pourtant nous restons des êtres humains capables de cœur et d’amour… Pour ne pas rester chacun pour soi, mettons en œuvre les moyens de développer la solidarité entre tous, comme au temps de la Peste Noire ou du Choléra d’Un hussard sur le toit (Giono) mais d’une autre manière. Beaucoup de choses sont mises en place autour de nous.
.
Voilà ce que nous vous proposons pour développer la communauté chrétienne de Saint-Ignace et, bien au-delà, pour rassembler les femmes et les hommes de ce temps, marqués par un virus qui nous bouleverse.

Pour nous accompagner durant le confinement
Pour rester informé des dernières dispositions prises par le diocèse et par Saint-Ignace
et pour lire des articles qui veulent nous aider à vivre ce temps de crise…

Quelques propositions pour prier ensemble
Pour nourrir sa vie spirituelle

Gardons le contact !
Pour rester en contact, prendre et donner des nouvelles

Ainsi, une toile va se tisser qui nous permettra de rester une humanité unie et solidaire. Demandons au Seigneur de nous bénir et de nous inspirer les attitudes qui conviennent.