Saint-Ignace vous accueille à nouveau

Dans l’attente de l’Esprit de la Pentecôte

Après les événements de Pâques, la joie de la rencontre de Jésus ressuscité peu à peu envahit les disciples et les prépare à la mission. Ils se retrouvent régulièrement dans la chambre haute du Cénacle, attendant dans la prière l’Esprit que Jésus leur a promis. Nous sommes confinés chez nous, nous ne savons ni où ni quand cette épreuve nous mènera. Mais nous avons à transmettre la joie des disciples au retour d’Emmaüs. Vivons, nous aussi, ce temps dans l’attente de l’Esprit, à l’écoute de la Parole de Dieu.

Nous pouvons méditer, en marchant avec les pèlerin d’Emmaüs ; dans cette perspective, le Père André Fossion, jésuite belge, commente des peintures d’Arcabas.

.

Arcabas, Les Disciples d’Emmaüs

.

À partir du 11 mai, l’église Saint-Ignace est ouverte de 14h à 18h

La célébration de l’eucharistie reprendra à Saint-Ignace à partir du jeudi 28 mai à 12h10.
  • Jeudi 28, vendredi 29, samedi 30 : messe à 12h10.
  • WEEKEND DE PENTECÔTE :
    messes à 18h30 (samedi), 8h30, 9h30, 11h, 12h15 et 19h (la MT).
    Dans tous les cas, il ne pourra pas y avoir plus de 180 fidèles par célébration dans l’église (4 m² par personne), c’est pourquoi nous avons ajouter une messe à 12h15. Nous vous demanderons donc de vous répartir volontairement sur les 6 messes du weekend.
  • À partir du 1er juin, en semaine : messes à 8h30, 12h10 et 18h30.

.
♦ Les homélies dominicales
sont toujours accessibles sur le site :

♦ Vous pouvez également revoir :

♦ Sacrement de la Réconciliation :
   un prêtre est disponible pour les confessions de 16h30 à 18h.

.

L’Église troublée devant les décisions du gouvernement

L’intervention de M. Edouard Philippe, le Premier Ministre, a provoqué dans l’Église de France une grande déception aussi bien du côté de la hiérarchie que du côté des fidèles. Et les réactions des uns et des autres ont pu être violentes voire insultantes. Nous avons peut-être abondé dans leur sens. Et pourtant, il n’est pas sûr qu’elles soient raisonnables et justes. Il peut être bon d’entendre d’autres voix qui nous aident à réfléchir et à prendre du recul pour tirer de cette situation étonnante et douloureuse des enseignements pour l’avenir : quand nous aurons retrouvé nos marques, comment allons-nous vivre notre foi en Église dans un monde qui a tant besoin d’une parole de vie et d’espérance.

On pourra aussi lire quelques-uns parmi de nombreux écrits qui relisent les événements.

Sur la question du sens de l’Eucharistie aujourd’hui, au-delà de la célébration de la messe dans une église, on pourra reprendre le petit dossier : « La Communion au Corps du Christ » dans « Quelques propositions pour prier ensemble. »

.

Dossier spécial Covid-19 sur le site jesuites.com

Dans ce temps inédit et incertain, notre vie spirituelle est à cultiver avec soin chaque jour. La spiritualité ignatienne peut nous aider à relire ce que nous vivons individuellement et collectivement. Le site jesuites.com met à disposition des méditations pour soutenir la prière, des éclairages pour garder l’espérance et des initiatives pour rester en lien.

.

Les dispositions du diocèse de Paris

Nous vous invitons à consulter le site de l’ASSOCIATION DIOCÉSAINE DE PARIS et son dossier “Crise sanitaire – Coronavirus”, contenant, entre autres, les entretiens quotidiens de Monseigneur AUPETIT.

♦ À noter : Le magazine Paris Notre-Dame ne paraît plus sous son format papier.
Chaque semaine, une édition spéciale du journal est disponible, un format plus court et uniquement en version numérique, accessible à tous gratuitement.
.
→ Cliquez ici pour lire Paris Notre-Dame.
.

Un numéro utile : 01 78 91 91 78

Paroissiens, familles, soignants… le Diocèse de Paris est à votre écoute et répond à vos questions d’ordre éthique ou spirituel.

.

Pour nous aider à vivre le confinement

♦ Le département de psychologie clinique de l’université jésuite de Comillas (Madrid) a publié un texte : “Quelques orientations pour le bien-être psychologique dans la vie religieuse et sacerdotale pendant la quarantaine” – et ses annexes.
Cela concerne bien plus que les communautés religieuses. Tout un chacun peut y trouver de l’aide.

♦ Visionner également le message du Père Arturo Sosa, supérieur général de la Compagnie de Jésus.
.
♦ Lire l’article d’Anne Lécu, dominicaine, médecin à la prison de Fleury-Mérogis, pour nourrir notre réflexion et notre prière.

.

Pendant cette période inédite, nous vous proposons plusieurs manières de faire Église :