« LA CREATION GEMIT
DANS LES DOULEURS DE L’ENFANTEMENT »
(Rm 8,22)

Le monde, notre pays, notre Eglise… vivent des temps difficiles. Le mal travaille notre humanité….
(lire la suite)

Téléchargez le livret du Carême 2019

Conférence débat introductive

Jeudi 7 mars – 19h15/20h45 (au Centre Sèvres)

LE BIEN ET LE MAL AU CŒUR DE LA CRÉATION

Père Bruno RÉGENT, Sj, assistant régional CVX.

Le combat du bien et du mal ou, plutôt, de la bonté et de la mort, dans la Création, depuis l’origine, dans une fresque allant du péché des anges à la Résurrection, en passant par l’engagement attendu de chacun sur ce champ de bataille.

Le Père Bruno Régent est jésuite. Il a animé au Centre Sèvres (Paris) des travaux dirigés de Bible avec Odile Flichy, exégète. Il a notamment publié aux Éditions Vie Chrétienne des commentaires bibliques (Récit de l’Origine, L’énigme des talents, L’énigme des invités aux noces et Un chemin spirituel) et aux Éditions Fidélité : De la vie spirituelle, Repères et La saga d’Abraham. Il a été directeur des publications ignatiennes Etudes, Christus et Vers dimanche. Il est assistant régional de la Communauté Vie chrétienne et anime diverses formations d’accompagnateurs.

Les six méditations (en l’église Saint-Ignace)

Chaque méditation est donnée le mardi à 12h45, après la messe de 12h05,
et redonnée le mardi soir à 19h, après la messe de 18h30.

 

1 – LES GILETS JAUNES ET LA CRISE DU LIEN SOCIAL

Mardi 12 mars

Madame Nathalie SARTHOU-LAJUS, Rédactrice en chef adjointe de Etudes.

LES GILETS JAUNES. Ce mouvement révèle un malaise profond qui travaille toute la société. Rien ne va plus dans nos démocraties. Comment est-il possible d’imaginer des chemins de dialogue et de renouveau ?

Cette méditation a été récemment donnée à l’église Saint Ferréol à Marseille

Madame Nathalie Sarthou-Lajus, née à Pau dans les Pyrénées atlantiques, est rédactrice en chef adjointe de la revue Etudes depuis novembre 2007. De 2000 à 2007, elle a été éditrice aux éditions Fleurus.

Elle a publié de nombreux livres, en particulier : « Sauver nos vies », Albin Michel, 2013, essai sur les formes contemporaines de salut individuel et collectif, et « Eloges de l’épreuve », Albin Michel, 2014 (avec Sylvie Germain, Véronique Margron, Elena Lasida et Anne Lecu). Essai à plusieurs voix sur la traversée des épreuves. Auteure de la partie sur « Eloge du tragique ».

On pourra lire de Nathalie Sarthou-Lajus l’article publié dans La Croix le 11 décembre 2018.

 

2 – LA SOUFFRANCE, LA MALADIE ET LA MORT

Mardi 19 mars

Sœur Anne LÉCU, Dominicaine de la Présentation, médecin en prison.

Souffrance, maladie et mort travaillent toutes les générations. Et l’on ne sait plus comment les accueillir dans un monde où l’on pense tout maîtriser. Comment garder une vie sensée au cœur d’une épreuve insensée ? Le sacrement des malades peut-il nous y aider ? 

Sœur Anne Lécu est religieuse Dominicaine de la Présentation. Elle exerce la médecine à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis depuis 1997. Elle est coauteur avec Bertrand Lebouché de l’ouvrage, « Où es-tu quand j’ai mal ? » publié en 2005 aux Éditions du Cerf. Elle a publié de nombreux autres livres, entre autres : « Naître à la miséricorde » aux Editions Lesius, reprise des méditations qu’elle a données à Saint-Ignace pendant le Carême 2016 et « Ceci est mon corps » aux Editions du Cerf sur le mystère de la messe.

Pour mieux connaître Anne Lécu, on pourra lire un article de La Croix.

 

3 – LA PLANÈTE EN DANGER

Mardi 26 mars

Père Xavier de BÉNAZÉ sj, Permanent du Campus de la transition à Forges.

Les hommes sont en train de détruire la terre que Dieu leur a donnée. On entend dire que l’on va dans le mur. Il est urgent de changer de vie. Aujourd’hui des hommes et des femmes se battent pour que changent nos manières de vivre ensemble. Un monde plus juste et plus beau est possible. 

Xavier de Bénazé est ingénieur agronome, diplômé d’AgroParis Tech (2009). Après 2 années de conseil en développement durable chez E&Y, il entre au Noviciat de la Compagnie de Jésus. Après 2 ans de période de fondation spirituelle à Lyon, retour aux études : 5 ans pour une double licence Philosophie et Théologie au Centre Sèvres (Paris) et un Master in Theological Studies à Regis College (Toronto).

Il est aujourd’hui présent pour 2 ans à Forges, au service de la mission du Campus. Outre la participation à la vie quotidienne du lieu, il anime le pôle « Economie Bio-régionale » et le pôle « Communauté ». Il participe à l’équipe de rédaction de Ecojesuit (Ecologie et jésuites en communication) sur le web.

Le Campus de la Transition. Situé dans le département de Seine-et-Marne en Ile-de-France (proche de Fontainebleau), le Domaine de Forges est le lieu où s’est implanté le Campus de la Transition. Avec son Château du XVIIIème siècle et son parc de 12 hectares, cet ancien établissement d’enseignement horticole a vocation à devenir sous l’impulsion du Campus un éco-lieu expérimental de la transition écologique et sociale.

 

4 – LES RADICALISMES RELIGIEUX DANS LA SOCIÉTÉ

Mardi 2 avril

Sœur Geneviève COMEAU, Xavière, enseignante en Théologie au Centre Sèvres.

Comment la religion a pu devenir le lieu de la violence et de la mort, alors que sa vocation est d’ouvrir des chemins de réconciliation et de paix ? 

Sœur Geneviève Comeau est religieuse Xavière, agrégée de grammaire, docteur en théologie, professeur de théologie au Centre Sèvres, responsable du bulletin « Théologie des religions » pour la revue Recherches de Science Religieuse. Membre du Conseil des Évêques de France pour les relations inter-religieuses et les nouveaux courants religieux.

Centre Sèvres

Elle a publié, entre autres livres, Vivre sa foi dans une société sécularisée, Mediaspaul 2018

Geneviève Comeau cite le livre de Dounia Bouzar, Désamorcer l’islam radical, ces dérives sectaires qui défigurent l’islam, Editions de l’Atelier 2014

 

5 – LE SCANDALE DE LA PÉDOPHILIE

Mardi 9 avril

Père Grégoire CATTA, Sj, directeur service national “Familles et société” de la CEF.

Le scandale de la pédophilie apparaît de plus en plus après des années de silence et d’immunité. Il révèle une autorité mal exercée qui devient abus de pouvoir. Bâtir le présent et l’avenir, en un espace où les conflits, les tensions et surtout les victimes de tout type d’abus puissent trouver une main tendue qui les protège et les sauve de leur douleur. 

Le père Grégoire Catta est jésuite, docteur en théologie, maître de conférences en théologie morale, titulaire de la chaire Jean Rodhain. Directeur du Service national Familles et Société à la Conférence des Evêques de France.
Il est membre du Centre de Recherche et d’Action Sociale (le CERAS). On pourra écouter de lui un entretien sur RCF : “Remettre la finance au service du bien commun.”

 

6 – PITIÉ POUR MOI MON DIEU DANS TON AMOUR

Mardi 16 avril

Père Miguel ROLAND-GOSSELIN, Sj, équipe des jésuites de Saint-Ignace.

C’est l’expression de l’homme croyant qui reconnaît sa faute et se tourne vers son Dieu. Comment le sacrement du pardon a-t-il encore son sens aujourd’hui ?