L’École de prière s’est achevée mardi

L’École de Prière a terminé son dernier cycle mardi 23 mars 2021. Elle reprendra l’an prochain au mois d’octobre.

Cette année était spéciale puisqu’ elle a eu lieu en zoom durant 15 séances d’une bonne demi heure. Nous sommes heureux de vous présenter quelques fruits de cette « quasi retraite » qui a lieu à St Ignace depuis plus de 30 ans. Nous pouvons dire que la promo 2021 était un bon cru, fidèle et enthousiaste.

Père Nicolas Rousselot et Mme Catherine Temporel

“Je n’étais pas très en forme au départ.  J’ai eu beaucoup de joie à relire mes notes.

Aujourd’hui je suis sur un chemin de liberté intérieure,

sur un chemin d’unification,

sur un chemin d’intimité plus grande avec le Seigneur.

Je rends grâce au Seigneur.”

“J’ai redécouvert la prière d’alliance, grâce aux points donnés régulièrement. Le papillon des sentiments m’aide pour prendre le temps de me tenir devant Dieu telle que je suis.

J’ai vraiment expérimenté que Dieu m’aime d’abord. Ça m’aide quand je juge ma journée pas assez top pour en faire une relecture !….”

“Les topos et textes proposés à la fin de la retraite sont arrivés à un moment où ils ont croisé ce que je vivais : la désolation, le bon et le mauvais esprit, le combat spirituel, le discernement.

Je découvre un chemin de gratitude, de consentement à l’ordinaire de ma vie. Et j’ai aussi entendu ces paroles de Jésus pour Élie et le jeune homme riche : Sors dehors, va !

Merci pour cette route qui va se poursuivre.”

“Un grand merci pour cette belle expérience.

L’École de prière m’a beaucoup enrichie, tant sur l’approfondissement de la « structure » de la prière d’Alliance que sur l’intériorité humaine. Merci.

Je souhaite continuer l’accompagnement spirituel, et aimerais également développer mes capacités d’écoute… Une formation complémentaire serait peut-être nécessaire ?”

“Les propositions de prière à partir de scènes imaginées ne m’ont pas beaucoup aidées, le désordre des idées ou des images accentuant encore les malaises parfois ressentis.

Puis le travail de Catherine est venu apporter clarté, rigueur et bienveillance. La confiance est arrivée. Si la régularité fait largement défaut, il y a une base précieuse.

Merci à mon accompagnatrice qui m’a beaucoup marquée, perles blanches dans mes prières d’Alliance.”

“Sur le plan personnel, j’ai vécu en janvier/début février quelque chose de difficile, et j’ai vraiment senti une consolation, une présence aimante de Dieu à mes côtés pendant mes prières. J’ai eu soudain en tête l’image d’une personne m’entourant de tendresse et j’ai eu envie de peindre cette image pour me souvenir de l’Amour de Dieu pour chacun de nous, et donc pour moi, dans ces moments qui avaient été difficiles. Maintenant, il va falloir continuer à durer. Mon objectif est de faire une prière par semaine sur un texte biblique (évangile ou psaume), comme un rdv à honorer.”

“J’ai retrouvé le goût de l’oraison, et l’expérience du fait que ses fruits m’accompagnent loin dans la journée ; fort du renouvellement de cette expérience, je vais m’engager pour le futur, à faire oraison 1 fois par semaine (le WE). J’ai aussi particulièrement apprécié la présentation sur consolation/désolation et sur bon/mauvais esprit ; ce sont des sujets que je connaissais vaguement mais la façon dont ça a été présenté m’a permis d’être attentif à ce qu’il se passe dans mon propre cœur, à distinguer ces mouvements intérieurs, à les interpréter de façon nouvelle et à percevoir une voie de libération”

“Ce que ça m’a apporté : une régularité dans la prière, la découverte des outils : la prière d’alliance (évocation puis invocation, pierre blanche, pierre piquante) et la prière d’offrande (la page blanche du matin) ; une méthode pour prier l’évangile, pour ne retenir qu’une chose : la force de la composition de lieu, la visualisation (exemple : l’appel des disciples chez Marc) et le plaisir d’aborder d’autres textes de la Bible avec la même méthode.”

“Un grand merci au père Nicolas et à Catherine pour leur accompagnement dans la découverte de la spiritualité ignatienne et les exercices. Même sans réussir à être très régulier, cette école de prière nous a permis de prendre une habitude de prière quotidienne en couple avec ma femme Dominique – parmi les différents enseignements, le texte des principes et fondements aura été un déplacement et source de réflexion”

“J’avais beaucoup de mal à tenir mes engagements: une heure ,un lieu ,le matin et le soir. Je crois que la persévérance paye toujours. J’ai été aidée par les consolations, l’accompagnement spirituel, à l’occasion duquel j’ai reçu de précieux conseils. Aujourd’hui, j’accepte mieux les limites que j’ai constatées dans ma vie spirituelle. Au lieu de me désespérer, j’ai réussi à appliquer quelques conseils trouvés dans « le combat spirituel » de Lorenzo Scupoli. J’y ai trouvé de bonnes explications dans le prolongement de l’enseignement sur le discernement des esprits.”

Un très très grand merci. Il y avait une dynamique de groupe de prière, même via Zoom.
P. Nicolas