ASSEMBLEE DE LA COMMUNAUTE SAINT-IGNACE

//ASSEMBLEE DE LA COMMUNAUTE SAINT-IGNACE

Jeudi 21 février 2019 – 19h15-21h15 – Centre Sèvres

Synthèse des 8 mini-débats chez l’habitant

avant l’Assemblée de jeudi 21 février au soir

Assemblée de la communauté Saint-Ignace

L’église St-Ignace de Paris a décidé d’entrer dans le Grand Débat National en partant du questionnement des évêques de France, diffusé en décembre dernier, qui proposait « d’entreprendre une réflexion qui pourra se poursuivre tout le temps nécessaire, en lien avec tout ce qui se déroulera sur le territoire ». Des petits groupes se sont constitués « chez l’habitant » pour se parler. Leurs échanges seront remontés lors de cette assemblée ouverte à tous. Des propositions seront écrites, versées au Grand Débat. L’enjeu n’est pas seulement de réfléchir sur de nouvelles manières de vivre notre vie en société mais surtout de s’écouter et de se donner la parole.

Suite à l’appel des évêques pour faire grandir la fraternité et au lancement du Grand Débat National, dix petits groupes se sont constitués à Saint-Ignace.
Cette soirée permettra de remonter leurs contributions et sera suivie d’une table-ronde.
Table-ronde avec
• Laurent AYNES
Professeur de droit privé, avocat
• Swann BOMMIER
Campus de la Transition
• Patrice MOYON
Journaliste à « Ouest-France »
• Dominique QUINIO
Comité consultatif national d’éthique (CCNE),
ancienne directrice de « La Croix »
• Adrien TARDIEU
Animateur du parcours Ecologie de la Maison Magis

GRAND DEBAT NATIONAL

Pour nourrir votre réflexion et plus d’informations, veuillez cliquer sur les liens suivants :

 À l’initiative du Président de la République, le Gouvernement a engagé un Grand Débat National invitant à débattre de questions essentielles pour les Français, chacun le faisant à sa manière et selon ses convictions.

Déjà, le 11 décembre dernier, les évêques de France avaient aussi invité les paroisses et les communautés ecclésiales à s’engager : « À ce moment de notre histoire, nous pouvons apporter notre contribution pour aider notre société tout entière à surmonter la crise qu’elle traverse. Sans se substituer aux politiques, l’Église offre un espace pour faire grandir la fraternité» C’est pourquoi nous vous proposons modeste-ment de mettre en place un tel espace et de partir du questionnement des évêques. Nous participerons ainsi à la réflexion, en prenant un peu de recul, tout en étant dans l’esprit de la demande de M. Macron qui écrit dans sa lettre aux Français : « Je souhaite aussi que vous puissiez, au-delà de ces sujets que je vous propose, évoquer n’importe quel sujet concret dont vous auriez l’impression qu’il pourrait améliorer votre existence au quotidien. »

  1. Quelles sont selon vous, en essayant de les hiérarchiser, les causes principales du malaise actuel et des formes violentes qu’il a prises ?
  2. Qu’est-ce qui pourrait permettre aux citoyens dans notre démocratie de se sentir davantage partie prenante des décisions politiques ?
  3. Quels sont les lieux ou les corps intermédiaires qui favoriseraient cette participation ?
  4. Quel « bien commun » recherché ensemble pourrait fédérer nos concitoyens et les tourner vers l’avenir ?
  5. Quelles raisons d’espérer souhaitez-vous transmettre à vos enfants et petits-enfants ?

Trois manières de faire à Saint-Ignace

1. Du 1er au 20 février : temps d’échange en petits groupes

  • Un certain nombre de personnes se sont proposées pour accueillir chez elles un groupe limité à 8 personnes pour une soirée d’échange. Pour chacune, un rendez-vous est déjà pris pour une date précise.
  • A l’entrée de l’église nous vous proposons de vous inscrire sur les feuilles où ces rendez-vous sont affichés (nombre de participants limité à 8).
  • L’échange se déroulera dans un esprit d’écoute et de respect évangéliques :
  1. Accueil et connaissance mutuelle.
  2. Temps de silence et de prière.
  3. Chacun prend le temps de s’exprimer à partir du questionnement (avec bien sûr la possibilité de faire écho au débat national tel qu’il se présente à cette date).
  4. Echange respectueux de la diversité des positions.
  5. Rédaction de quelques propositions pour enrichir le débat national.

2. Une urne est déposée à l’entrée de l’église où toute personne qui le désire, peut déposer sa contribution.

3. Jeudi 21 février, à 19h15 au Centre Sèvres. Assemblée de Saint-Ignace où seront présentées les synthèses des petits groupes. Echange et débat.

 

2019-02-22T09:11:32+00:00