1. Les jésuites depuis cinq siècles

A. 1540. La fondation

Ignace de Loyola (1491-1556)

  • 1491 Fin de la Reconquista en Espagne, découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb. Naissance d’Ignace de Loyola à Azpeitia au pays basque.
  • 1506 Naissance de François-Xavier et Pierre Favre (premiers compagnons d’Ignace).
  • 1521 Ignace est blessé lors du siège de Pampelune. Sa longue convalescence au châ- teau familial lui donne l’occasion de faire ses premiers pas dans la vie spirituelle et le discernement.
  • 1534 Le 15 août, Ignace et six autres étudiants font vœu de pauvreté et de chasteté au Martyrium de Montmartre. Ils sont à l’origine de la Compagnie de Jésus.
  • 1539  Constatant l’impossibilité d’aller en Terre Sainte, les compagnons se présentent au pape pour toutes les missions qu’il leur donnera.
  • 1540  Fondation de la Compagnie de Jésus.
  • 1541  François-Xavier part vers l’Inde, puis le Japon. Il meurt aux portes de la Chine en 1552.
  • 1556 Le 31 juillet, Ignace meurt. Les jésuites sont déjà plus de 1000 dans le monde.
Les premiers jésuites se sont immédiatement répandus à travers toute l’Europe pour faire face à la Réforme protestante. Théologiens, ils faisaient le catéchisme aux enfants et prêchaient aussi bien devant les évêques du concile de Trente que dans les églises de campagne. Plus tard, à la demande des cités, ils fondèrent des collèges, intégrant l’annonce de la foi à l’humanisme de la Renaissance.
Ils sont allés jusqu’aux extrémités du monde, au Japon et en Chine, en Amérique Latine. Ils sont arrivés sur les caravelles, Espagnols et Portugais au sud, Français au nord. En face, il y avait les Indiens. Ils leur ont annoncé l’Evangile. Ils ont pris leur défense.

B. 1773. Suppression — 1814. Rétablissement

Au XVIIIème siècle, les jésuites continuent leurs implantations en Chine et en Améri- que Latine. Mais leurs tentatives d’inculturation en Chine suscitent de fortes opposi- tions (la querelle des rites chinois). Le succès des Réductions au Paraguay éveille une haine farouche chez les colons espagnols et portugais, soutenus par leurs gouverne- ments respectifs. Les tensions avec le Parlement se développent en France...
  • 1773 La Compagnie de Jésus est supprimée universellement par le pape Clément XIV le 21 juillet 1773. Elle survivra dans les pays dont les souverains — non- catholiques — interdisent la publication du bref. C’est le cas en particulier de la Russie de Catherine II.
  • 1814 Le 7 août 1814, le pape Pie VII rétablit solennellement la Compagnie de Jésus dans le monde entier. Le père Brzozowski, supérieur des jésuites en Russie, est nommé supérieur général. Le père Joseph de Clorivière est chargé de son rétablissement en France.

Jésuites de France

jesuitesrome

Actualités des jésuites à Rome

Jésuites à Rome